Le superviseur est convoqué comme psychanalyste. Dans le travail de supervision, il est à l’écoute de ce qui, entre supervisé et superviseur, se représente de ce qui est en jeu dans la relation du thérapeute à son patient. Ce faisant, il permet au thérapeute un autre regard sur ce qui se joue sur la scène de l’analyse ou de la psychothérapie. La supervision permet de prendre conscience de  la manière dont le patient s’insère dans la vie psychique de l’analyste et mobilise ses propres désirs et conflits infantilesElle offre au supervisé un espace où rêver son expérience avec le patient, en particulier quand la capacité à se laisser aller à la rêverie est momentanément perturbée.

Prendre rendez-vous

Myriam Vaucher, Psychanalyste membre de la Société Suisse de Psychanalyse, Psychothérapeute Psychanalytique EFPP, au bénéfice d’une reconnaissance au niveau fédéral, pratique la psychanalyse dans le cadre de la cure-type ; de la psychothérapie psychanalytique en face à face, et de la supervision, individuelle ou de groupe.